Rolfing : Fascias & Posture

Développé depuis les années 60 aux États-Unis par le Dr. Ida Rolf, cette méthode utilise des contacts, des mouvements et les perceptions dans le but de créer une réelle pédagogie de la posture qui s’appuie sur le sens de la gravité et le travail sur les fascias.

 

 

Les habitudes posturales, la répétition des mouvements, la sédentarité, les incidents de la vie (accidents, maladies, interventions chirurgicales…), les chocs émotionnels et le stress exercent sur notre corps une contrainte, qui s’accentue avec le temps sous l’effet comprimant de la force gravitaire. Cela entraîne douleurs, perte de mobilité, posture inadaptée, et donc perte d’élasticité des fascias.

Grâce à la formidable capacité d’adaptation de notre organisme et à la plasticité de nos tissus, le Rolfing® permet à chacun-e de retrouver un tonus adéquat et un réalignement autour d’un axe vertical. Il en résulte un sentiment de fluidité et de stabilité, et une diminution voire une disparition des douleurs.

Par son contact sensible et son approche éducative, le Rolfing® invite à se découvrir dans sa manière unique de se sentir, se tenir et bouger. Chacun-e pourra affiner son ressenti, la relation à son corps, à l’espace environnant, au temps et à l’autre avec plus d’aisance et de confiance.

Le Rolfing® est aujourd’hui l’une des méthodes de pédagogie posturale les plus répandues aux États-Unis, au Brésil, au Japon, en Australie, et dans de nombreux pays d’Europe (Allemagne, Italie, Suisse, Angleterre, Espagne…)

 

Introduction au Rolfing® – Intégration Structurale

 

Certaines personnes peuvent percevoir qu’il perde le combat face à  la gravité comme une douleur aiguë dans le dos, d’autres comme le contour peu flatteur de leur corps, d’autres comme une fatigue constante, et d’autres encore comme un environnement sans cesse menaçant. Ceux de plus de quarante ans peuvent appeler cela la vieillesse. Et pourtant, tous ces signaux pourraient bien pointer vers un seul problème, si important dans leur propre structure, qu’il a été ignoré : ils sont déséquilibrés, ils sont en guerre contre la gravité.

Les Rolfeurs étudient une vie entière comment mettre en relation le corps et ses différentes structures avec la Terre et son champs de gravité, et nous organisons donc le corps pour que le champ de gravité puisse renforcer les structures de celui-ci. C’est notre concept principal.

Les Rolfeurs ne se sentent pas des thérapeutes. Le champ gravitationnel est le thérapeute. Ce que nous faisons est d’organiser le corps pour qu’il puisse recevoir le champ gravitationnel comme un soutien et cela donne un plus grand sentiment de bien-être. […] Il y a un changement psychologique continu vers l’équilibre, vers la sérénité, vers une personne plus entière.

 — Dr Ida P. Rolf

Partager, c'est bon pour le moral !